Recrutement

L’association Migrations Santé Alsace recrute :

des interprètes

dans le Bas-Rhin : 

  • Un-e interprète en afghan/dari/pachto : CDD de 6 mois avec un nombre d’heures hebdomadaires aléatoires (environ 15h/semaine).
  • Un-e interprète en géorgien  : CDD de 6 mois avec un nombre d’heures hebdomadaires aléatoires (environ 20h/semaine).
  • Un-e interprète en serbocroate  : CDD de 6 mois avec un nombre d’heures hebdomadaires aléatoires (environ 15h/semaine).
  • Un-e interprète en tamoul  : CDD de 6 mois avec un nombre d’heures hebdomadaires aléatoires (environ 5h/semaine).
  • Un-e interprète en ukrainien  : CDD de 6 mois avec un nombre d’heures hebdomadaires aléatoires (h/semaine à définir).
  • Un-e interprète en russe : CDD de 6 mois avec un nombre d’heures hebdomadaires aléatoires (environ 20h/semaine).

 

Et dans le Haut-Rhin : 

  • Un-e interprète en afghan/dari/pachto : CDD de 6 mois avec un nombre d’heures hebdomadaires aléatoires (environ 10h/semaine).
  • Un-e interprète en géorgien  : CDD de 6 mois avec un nombre d’heures hebdomadaires aléatoires (environ 5h/semaine).
  • Un-e interprète en somali : CDD de 6 mois avec un nombre d’heures hebdomadaires aléatoires (environ 5h/semaine).

 

Description de l’employeur :

Migrations Santé Alsace est une association qui a pour objet de promouvoir la santé des populations migrantes et de leurs familles, elle favorise leur accès aux dispositifs, aux droits et aux soins en matière de santé. L’association missionne ponctuellement des interprètes à la demande des services publics accueillant des populations étrangères non francophones. Les interprètes interviennent auprès de travailleurs sociaux et de soignants des hôpitaux comme des services sociaux.

 

Définition de la mission :

Interprétariat de liaison : transposition d’un discours ou d’un texte, d’une langue étrangère de départ dans une langue d’arrivée, sur le mode oral.

Il est essentiel que l’interprète mette en œuvre non seulement sa maîtrise des langues utilisées et des techniques de traduction orale, mais également sa connaissance approfondie des contextes institutionnels et des savoirs spécifiques concernant le domaine d’intervention pour lequel il/elle a été sollicité(e).

 

Conditions d’exercice :

L’interprétariat est effectué sur les lieux de la prestation, au sein d’établissements hospitaliers, services des domaines de la santé et du social des collectivités, en visite à domicile avec des acteurs professionnels de ces institutions, au sein d’associations agissant dans le cadre de la santé, du social et de la demande d’asile.

Les horaires sont irréguliers.

Des déplacements sont à prévoir dans l’Eurométropole et plus ponctuellement dans le Bas-Rhin.

L’interprète respecte la confidentialité des informations reçues. Il est lié par le secret professionnel, assure une traduction fidèle, sans rajouts, ni omissions. Il veille à ce que les informations réciproques soient le mieux comprises par l’ensemble des interlocuteurs et maintient une position impartiale.

Une formation à la prise de poste sera réalisée par l’association.

Le/la salarié-e devra également participer mensuellement à un groupe d’analyse des pratiques.

 

Type de contrat : CDD à temps partiel modulé.

 

Formation exigée : 

  • Niveau d’études : minimum Bac + 2.
  • Maîtrise parfaite du français et de la seconde langue de travail (un test linguistique sera appliqué).

 

Compétences attendues :

  • Comprendre, analyser, restaurer et restituer avec fidélité le discours ou le texte d’une langue à une autre.
  • S’exprimer de façon claire, précise et rigoureuse, afin de restituer toutes les nuances du discours ou texte d’origine.
  • S’adapter rapidement à des sujets, styles, situations ou publics différents.
  • Capacité de distanciation, de gestion de ses émotions en contexte professionnel.

 

Merci d’adresser vos candidatures par mail à Kasia Pinis Dulinska, coordinatrice de l’interprétariat : k.pinis@migrationssante.org